Photo de Dollar Gill sur Unsplash.
Marie-Anne DAYÉ

Marie-Anne DAYÉ

Conceptrice - Rédactrice

Les TET peuvent désormais étudier à temps plein sans permis d’études

Le ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté, Sean Fraser, a annoncé le 27 juin que les TET ayant un permis de travail valide peuvent désormais suivre des programmes d’études de plus de six mois sans avoir à demander un permis d’études.

Texte Marie-Anne Dayé

Photo de Dollar Gill sur Unsplash.

Cette mesure temporaire, mise en place pour une durée de trois ans, permet aux titulaires d’un permis de travail temporaire valide (ou qui ont présenté une demande pour renouveler leur permis de travail le 7 juin 2023 ou avant) de suivre une formation et des cours supplémentaires afin de poursuivre leur carrière, d’améliorer leurs perspectives d’emploi et leurs chances d’obtenir la résidence permanente, peut-on lire dans le communiqué de presse.  « En supprimant les obstacles au perfectionnement des compétences, nous ouvrons la porte à un nombre accru de médecins et d’infirmières formés à l’étranger pour prendre soin des personnes qui nous sont chères et soutenir le système de soins de santé, soutient le ministre Sean Fraser. Nous ouvrons également la voie aux manœuvres en construction pour qu’ils deviennent des personnes de métier, renforcent nos collectivités et construisent de nouvelles habitations. »

Les TET peuvent donc étudier dans un programme d’une durée de 6 mois et plus pendant qu’ils occupent un emploi à temps plein ou à temps partiel sans parallèlement avoir à demander un permis d’études. S’ils souhaitent étudier plus longtemps que la durée autorisée par leur permis de travail, ils devront alors faire les démarches pour obtenir un permis d’études.

Partagez l'article :

Facebook
LinkedIn
Courriel
Imprimez

Articles récents

Articles

Le français, une nécessité pour les TET

Plusieurs raisons peuvent motiver les travailleurs étrangers temporaires d’apprendre le français : répondre aux nouvelles exigences du Québec pour renouveler leur permis de travail, communiquer avec leurs collègues et leur employeur,

Lire l'article »