Francisco SALAZAR

Francisco SALAZAR

Coordonnateur régional

Les TET de la Montérégie célèbrent la mort

Le 3 novembre 2023, les lumières de la Cathédrale Saint-Jean-l’Évangéliste se sont éclairées pour accueillir une centaine de travailleurs étrangers temporaires (TET) venant célébrer la mort. Une fête originaire du Mexique qui souligne que « la vie est vivante », comme le dit le dicton populaire mexicain.

Texte et photos Francisco Salazar

Orchestrée par l’organisme L’ANCRE, cette commémoration visait à réunir les TET de la région pour leur fournir de l’information sur leurs droits et leurs responsabilités, et les mettre en lien avec les services de soutien ainsi que les ressources offertes par les organismes partenaires du Programme de soutien aux travailleurs migrants, coordonné par Immigrant Québec.

Hommage aux êtres chers décédés

D’un côté du presbytère, un autel a été installé grâce à la participation de plusieurs TET. « L’eau, offerte à l’âme pour la soulager de sa soif ; les bougies, la lumière qui guide les âmes vers nous ; le papel picado, un papier percé représentant le vent et la joie qui entourent le retour des âmes ; les fleurs, une magnifique décoration qui permet aux âmes de se guider ; les crânes en sucre qui font allusion à la mort, toujours présente ; le pain de mort, avec sa forme circulaire qui représente le cycle de la vie et de la mort, permet aux âmes de se nourrir ; et finalement les photographies, comme celle que j’ai mise de mon grand-père, qui rendent hommage aux êtres chers décédés », explique entre larmes et grand sourire Andrea Vasquez, une TET d’origine mexicaine travaillant dans une entreprise manufacturière.

Non seulement la communauté de travailleurs temporaires mexicains a participé à cette activité, mais des TET colombiens, tunisiens, marocains et malgaches ont aussi aidé à construire l’autel. Ils ont également chanté avec la musique du mariachi et ont partagé le pain de mort, une brioche saupoudrée de sucre et parfumée à la fleur d’oranger ou aux graines de sésame, et un chocolat chaud.

Activités, traditions et informations à découvrir

Dans une atmosphère musicale, l’équipe de Justice Pro Bono a rencontré les travailleurs pour promouvoir la ligne d’appel gratuite d’information juridique. Le Service d’interprète, d’aide et de référence aux immigrants (SIARI) était également sur place pour informer les travailleurs présents de son service gratuit de traduction et d’interprétation offert dans plus de 52 langues. Finalement, des membres du Centre d’aide aux familles latino-américaines (CAFLA) a profité de l’occasion pour présenter leur ligne d’appel 24 h qui offre un soutien psychosocial et médical. 

La fête des morts s’est terminée dans une ambiance festive. Peu à peu, les lumières de la Cathédrale Saint-Jean se sont éteintes. Comme dans un défilé, les TET ont quitté le sanctuaire en attendant que la fête des morts ait lieu à nouveau l’année prochaine.

Le projet a été financé par le gouvernement du Canada.

Partagez l'article :

Facebook
LinkedIn
Courriel
Imprimez

Articles récents