Picture of Marie-Anne DAYÉ

Marie-Anne DAYÉ

Conceptrice - Rédactrice

Les célébrations des Fêtes sont lancées !

La Corporation de développement de Victoriaville et sa région (CDEVR), le Service L’ancre et Intégration Compétences ont organisé des soirées de Noël spécialement pour les travailleurs étrangers temporaires, où la danse et le plaisir étaient à l’honneur.

Texte Marie-Anne Dayé / Photos CDEVR Marie-Anne Dayé / Photos Service L’ancre Pascal Laberge

La CDEVR a mis le paquet pour cette soirée, qui a réuni environ 80 travailleurs le 15 décembre 2023 à l’hôtel Le Victorin. Le DJ et l’animateur ont réchauffé l’ambiance avec des rythmes principalement latinos, encourageant les plus timides à se déhancher sur la piste.

Selon Viviana Sanchez, conseillère et responsable du projet pour les TET au sein de la CDEVR, ces activités sont importantes pour briser l’isolement. « Pour les travailleurs, pendant le temps des Fêtes, c’est très difficile parce que la majorité n’ont pas leur famille ici. C’était l’occasion de sortir les travailleurs, de briser l’isolement, de leur permettre de partager avec d’autres personnes qui sont dans la même situation qu’eux », soutient-elle.

Celle qui a déjà travaillé aux ressources humaines à l’entreprise Olymel de Plessisville connaît bien les besoins et les problématiques des travailleurs étrangers temporaires.

« Ils ne sont souvent pas informés sur leurs responsabilités et leurs droits », insiste-elle.

Paniers qui font chaud au cœur

Après le repas, les participants ont été invités à danser par l’animateur très énergique. Tout au long de la soirée, les organisatrices ont fait tirer des paniers cadeaux contenant des produits du Québec, mais aussi des produits latinos et africains « pour les rapprocher de leur culture », explique Viviana. Depuis le début du projet de la CDEVR en septembre, une activité de patinage sur glace, qui a fait découvrir ce loisir très populaire au Québec à 45 travailleurs, ainsi que la fête de Noël, ont été un véritable succès. En 2024, Viviana Sanchez souhaite axer sur des séances d’information sur les droits et la santé des travailleurs parallèlement aux activités récréatives et culturelles.

Camaraderie et solidarité

Du côté de Saint-Jean-sur-Richelieu, l’ambiance était toute aussi électrisante lors de la soirée de Noël organisée par le Service L’ancre le 16 décembre 2023. Un karaoké en plusieurs langues, un cours de salsa pour les débutants, un buffet et une distribution de cadeaux ont fait le bonheur d’un peu plus de 50 travailleurs étrangers temporaires. « C’était une soirée pleine de nostalgie, mais enveloppée de camaraderie et de solidarité, indépendamment de l’origine ou de la langue », décrit Karla Dueñas, chargée de projet Soutien aux travailleurs temporaires au Service L’ancre. Ainsi, les travailleurs malgaches, marocains, camerounais, mexicains, colombiens, guatémaltèques et boliviens ont pu profiter un peu de la magie des Fêtes, même s’ils sont loin de leur famille. « C’est le rêve d’une vie meilleure qui pousse ces travailleurs à quitter leur pays et leur famille pendant des mois, voire des années », souligne Karla Dueñas.

Transmettre les vœux de Noël

Intégration Compétences a fêté Noël à son tour le 7 décembre 2023 avec une quarantaine de travailleurs étrangers temporaires originaires du Mexique, de la Colombie, de la Tunisie, de l’île Maurice et du Brésil, qui ont rempli de couleur et de la chaleur la salle du centre de loisirs de Saint-Paul-d’Abbotsford. L’équipe d’Intégration Compétences a aménagé une station photo avec des thèmes de Noël. « On souhaitait qu’à la fin de la veillée, les participants repartent avec un souvenir » signale Kana Yoko, chargée de projet. Liliana Salgado, agente de mobilisation, invitait quant à elle les travailleurs à écrire un mot sur une carte de souhaits pour leurs familles ou leurs proches.

Encore plus de festivités

Plusieurs autres activités de Noël ont eu lieu durant le mois de décembre. Complexe X Immigration a invité une centaine de travailleurs à un dîner de Noël à Sainte-Clothilde-de-Châteauguay et la Société de développement économique de Drummundville (SDED) a fait découvrir le Village québécois d’antan aux TET de la région. Cliquez sur les liens pour voir les photos !

Le projet a été financé par le gouvernement du Canada.

Partagez l'article :

Facebook
LinkedIn
Courriel
Imprimez

Articles récents